Nouvelles

Comment Mila va changer l’IA à Montréal

5 min readGrâce à un écosystème dynamique d’entreprises, de chercheurs et d’entrepreneurs, Montréal est devenue [...]

5 min read

Grâce à un écosystème dynamique d’entreprises, de chercheurs et d’entrepreneurs, Montréal est devenue l’une des places fortes de l’intelligence artificielle. La récente inauguration des nouveaux locaux de Mila – l’Institut des Algorithmes d’Apprentissage de Montréal – est une étape cruciale qui vient renforcer le statut de leader en IA de la métropole québécoise sur la scène internationale.

Dans le cadre de l’Espace CPDQ | Axe IA – programme dont l’objectif est la croissance des entreprises technologiques en intelligence artificielle – Mnubo a la chance de pouvoir travailler au sein de Mila et de bénéficier directement de cet écosystème florissant. Dans cet article, on se penche en détail sur l’institut et sur son importance pour Montréal, d’une part, et pour Mnubo, d’autre part.

L’IA à Montréal, l’affaire de tous

Mila, qu’est-ce que c’est?

C’est sous l’égide de Yoshua Bengio, chercheur en IA à Montréal et pionnier de l’apprentissage profond, que Mila a inauguré ses nouveaux locaux dans le Mile-Ex il y a quelques semaines. L’objectif est de rassembler dans un centre de recherche le fleuron de l’intelligence artificielle. L’idée est donc de combler le fossé entre la recherche fondamentale et la commercialisation de technologie afin de rester compétitif sur la scène mondiale. 

La course à l’innovation bat son plein. Des pays comme la Chine investissent massivement dans l’IA. Ainsi, en 2017, les investissements chinois représentaient 48% du financement mondial des startups d’IA. Mais les startups ne sont qu’une pièce du casse-tête. Une étude menée par le Boston Consulting Group révèle que 85% des entreprises chinoises – toutes catégories confondues – étaient actives dans le milieu de l’IA (lien en anglais). C’est pourquoi il est nécessaire de centraliser la recherche locale afin de rester à la pointe de la technologie.

Mila c’est donc le pari de la synergie – tant entre les chercheurs en apprentissage profond et apprentissage machine qu’entre les entreprises montréalaises d’intelligence artificielle -. Concrètement, cela veut dire qu’une vingtaine de professeurs de l’Université de Montréal et de l’Université McGill – tous spécialistes en IA – vont côtoyer plusieurs centaines de chercheurs ainsi que plusieurs équipes R&D d’entreprises technologiques de pointe soigneusement sélectionnées.

Mila servira donc de plateforme de recherche dans les domaines de l’apprentissage profond et de l’apprentissage par renforcement. 

Un centre montréalais de l’intelligence artificielle, c’est impressionnant; mais en pratique, qu’est-ce que Mila va changer pour la ville?

Montreal Mnubo AI

Pourquoi Mila est-il si important pour l’IA à Montréal?

Au delà de l’ô combien importante recherche sur l’intelligence artificielle qui est menée à Mila, c’est son impact durable sur l’écosystème technologique montréalais et québécois qui sera essentiel. Comment donc faire profiter au plus grand nombre de la présence d’un tel institut?

Parmi les initiatives prises pour faire bénéficier de l’IA aux entreprises, la Caisse de Dépôt et Placement du Québec s’est alliée au Mila au travers de son Espace CDPQ | Axe IA. Lors de la sélection inaugurale, ce sont 9 entreprises qui ont été choisies pour rejoindre le Mila – et Mnubo a la chance d’en faire partie -.

Mnubo - Montreal AI - IA startup

Parmi les critères utilisés pour faire ce choix, on retrouve notamment:

  • La technologie: un solide plan R&D est nécessaire,
  • La synergie: ce partenariat est donnant-donnant et doit profiter tant à l’entreprise qu’à l’institut,
  • Les aptitudes: l’équipe entrepreneuriale doit avoir la capacité technique et d’affaires à soutenir son plan de croissance,
  • Le produit: l’entreprise doit avoir pour objectif la commercialisation d’un produit en IA.

En apportant son soutien à de nombreuses startups québécoises, Mila contribue à l’essor de l’écosystème local d’intelligence artificielle. Ce programme permettra la création de nombreux emplois à Montréal en soutenant les entreprises d’ici. Il s’agit donc d’une manière de monétiser la coopération et d’apporter de la valeur à l’ensemble de celle-ci.

Permettre au monde académique de rencontrer le monde des affaires est une très belle idée. Mais concrètement, qu’est-ce qu’on fait à Mila et pourquoi cet institut est-il si important pour les entreprises?

Mila, vu de l’intérieur

Mnubo a le privilège d’avoir été sélectionné dans le cadre de l’Espace CDPQ | Axe IA. Notre solution d’intelligence artificielle et d’analytique pour l’IdO va donc pouvoir profiter des ressources mises à disposition par le Mila.

Pour notre scientifique des données, Nathanael Weill, “Mila est une super initiative pour former et garder les talents en donnant aux étudiants un accès à l’un des meilleurs centres de recherche en IA tout en participant au développement de ces technologies dans des domaines appliqués”.

ai & iot solution

L’Espace CDPQ | Axe IA est selon lui “une occasion unique pour Mnubo [et les entreprises sélectionnées] qui bénéficient ainsi d’un accès privilégié aux chercheurs et étudiants pour les aider à développer des solutions d’IA à l’interne”. Il s’agit également d’une belle opportunité pour “créer un espace de travail collaboratif inter-entreprises concernant des problématiques communes, et ce avec le support des meilleurs experts dans le domaine”.

D’un point de vue personnel, Nathanael profite de cet environnement pour “appliquer les dernières technologies d’apprentissage profond – qu’il s’agisse de réseaux de neurones récurrents ou d’apprentissage par renforcement – à des problèmes concrets que l’on rencontre chez nos clients”. Son objectif à moyen terme est de “généraliser ces approches pour augmenter les performances de nos algorithmes et diminuer le temps de développement”.

Regard vers l’avenir

L’avenir de l’intelligence artificielle à Montréal s’annonce brillant. Qu’il s’agisse de Mila, de SCALE.AI (Chaîne d’Approvisionnement Intelligente) ou encore d’IVADO, toutes ces initiatives permettent à la métropole québécoise de renforcer sa place de capitale mondiale de l’IA. Le dynamisme de cet écosystème profitera à la ville, à la province et au pays. À terme, c’est le monde tout entier qui en bénéficiera. 


Envie d’en savoir plus sur le genre de recherche que nous menons à Mila? Téléchargez gratuitement notre cas d’étude.